Le ver respiratoire

18/09/2018

Le ver pulmonaire est présent dans le monde entier. Il a été observé la première fois en Belgique, en 2013.

Cette découverte, très récente (chez nous) et peu connue par les propriétaires, engendre une sous-estimatoin de la possible contamination de leur animal de compagnie.

Les selles de chiens contaminés contiennent des larves qui elles- mêmes contaminent les limaces et escargots. Ce qui permet une propagation de la maladie.

Les renards sont également ciblés et participent donc également à la propagation.

Les larves vivent dans les poumons et peuvent alors provoquer des symptômes tels que de la toux, des saignements ou encore des problèmes cardiaques ( le ver adulte vit dans le coeur).

Le chien ou le chat en contact potentiel fréquent avec des limaces ou escargots ou avec le mucus de ces derniers peut se contaminer rapidement via l'herbe , l'eau ou un terrain humide ( animal vivant exclusivement à l'extérieur, ayant accès à un jardin, ayant accès à un bol d'eau restant dehors, flaques d 'eau, terrains humides en général etc..) 

Demandez conseil à votre vétérinaire afin de pouvoir administrer le vermifuge adéquat et ainsi protéger correctement et efficacement votre chien et/ ou votre chat!

Dernières actualités

Congés de Pâques 19/03/2019
Le Bouvier des Flandres 12/03/2019
Voir toutes les actualités